Vous êtes ici : Accueil | | 19 et 20 mars 2013 à Conakry | Dixième séminaire de FRATEL | La mesure de la qualité des services de communications électroniques : approches, outils et méthodologie

19 et 20 mars 2013 à Conakry | Dixième séminaire de FRATEL | La mesure de la qualité des services de communications électroniques : approches, outils et méthodologie

21 janvier 2013

Le dixième séminaire de FRATEL s’est tenu à Conakry les 19 et 20 mars 2013 à l’invitation de l’ARPT de Guinée sur “La mesure de la qualité des services de communications électroniques : approches, outils et méthodologies”.

Il a réuni plus de 80 participants représentant 15 régulateurs membres du réseau, des opérateurs, des consultants et cabinets d’avocats, des universitaires et le représentant de la zone Afrique centrale – Madagascar de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

 Stern, Diaby                                                                Raluca, Massima                                                                

 Le programme final et le communiqué sont en ligne. 

 

 

 

 

La mesure de la qualité des services de communications électroniques a été abordée au cours de trois table-rondes.

 

Table ronde 1 : Quels objectifs pour quelle mesure de la qualité de service ?

Diaby
Présidée par M. DIABY Moustapha Mamy, directeur général de l’ARPT de Guinée et président de FRATEL, elle était introduite par M. Frédéric FORSTER du Cabinet d’avocats Bensoussan.

Plusieurs témoignages ont permis de traiter ce sujet :

Mme Sylla DIGBA, ATCI de Côte d’Ivoire

M. Jacques STERN, membre du collège, ARCEP de France

M. Nabil MESBAHI, direction technique, ANRT du Maroc

M. Azimaré DJOBO, directeur technique, Cabinet d’Audit & Conseil AZIMCONSULTING

 

Table ronde 2 : Quels sont les acteurs de la mesure de qualité de service, quelle démarche choisir ?

M. Iosif POPA, conseiller auprès du président de l’ANCOM de Roumanie, vice-président du réseau, a présidé cette table ronde, introduite par M. Jean-François LE BIHAN, directeur général du cabinet EuroReg.

Popa

Des témoignages ont ensuite permis d’illuster les interactions entre les acteurs de la mesure de la qualité de service :

M. Sami TABBANE, directeur technique, SFM Technologies

M. Jean-Baptiste JOSES, directeur technique, CONATEL d’Haïti

M. Sylvain GLATZ, département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication, OFCOM de Suisse

Mme Adzowavi Massan GNOGNO ETOH, chef du service des études techniques et du contrôle de réseaux, ART&P du Togo

M. Appolinaire LOUA, Intercelplus

 

Table ronde 3 : Quelles méthodes de mesure de la qualité de service mettre en place ?

Salamata, Ouattara
Présidée par M. Sibiri OUATTARA secrétaire général de l’ARCEP du Burkina Faso, vice-président du réseau, cette dernière table-ronde a été introduite par MM. Jérôme PICARD et Arnaud MAUDUIT, respectivement directeur général et responsable de l’activité mesures chez AFD Technologies.

Plusieurs acteurs du secteur sont venus témoigner de leur expérience en matière de méthodes de mesure de la qualité de service :

M. Laurent GILLE, responsable du département des sciences économiques et sociales, Télécom ParisTech – Institut Mines-Télécoms

M. Hmad CHAFIAI’, directeur général, Ingecys

M. Constaque HAKIZIMANA, chef du service chargé de la qualité de service, ARCT du Burundi

M. Ahmed Dooguy Kora, enseignant – formateur, ESMT

 

Le séminaire a par ailleurs été l’occasion pour le secrétariat exécutif d’annoncer la mise en ligne sur le site du réseau d’une nouvelle page dédiée à la terminologie du secteur des communications électroniques :

Nouvelle page sur la terminologie du secteur des communications électroniques  

M. Laurent GILLE de Télécom ParisTech a également présenté le nouveau “MASTERE en régulation de l’économie numérique” qui devrait être lancé en septembre 2013 et permettra une fomation plus complète que celle jusqu’ici proposée dans ce cadre BADGE   :

Le futur MASTERE en régulation de l’économie numérique

JVR, Popa, Raluca

Enfin, le comité de coordination a confirmé la tenue de la prochaine réunion annuelle du réseau sur « la qualité de service : quel rôle du régulateur pour quels objectifs ? » à Bucarest, les 15 et 16 octobre prochains, à l’invitation de l’ANCOM de Roumanie

 

 

 

 

Les documents de présentation des différents intervenants sont également en ligne sur le site du régulateur guinéen (www.arptguinee.org).